Entrevue avec Érick d’Orion

Entrevue avec Érick d’Orion

Qu’est-ce que ça représente comme artiste d’être confiné?

Je ne peux pas parler pour tous mes collègues!
De mon côté, le confinement n’est pas une source d’inspiration ou ne m’amène pas à explorer plus. Ce que m’amène le confinement c’est l’impossibilité à travailler en collaboration pour du « live », ce que j’adore faire. Et étant donné que tous mes projets ou contrats sont sur pause, hé bien je n’ai rien comme bougie d’Allumage pour de la création. Donc le confinement m’amène une plus longue période de ressourcement, ce que je fais régulièrement en « temps normal ». En effet, il m’arrive souvent d’avoir de longues pauses entre 2 projets, de 1 semaine à 2-3 mois parfois. Et je prends ces moments pour lire, écouter de la musique, visionner des films, etc. Donc le confinement est un prolongement de ma situation d’artiste en pause!

Qu’est-ce que ça représente pour toi isoloir.ca?

C’est une excellente alternative à la salle de concert. C’est aussi un espace de réflexion sur l’importance du direct, de l’événement, de la représentation. Ça permet aussi de toucher des publics qui ne seraient pas venus assister à une performance à cause de la distance, de la famille, etc.

Les revenus te seront-ils utiles?

Ah ça oui!!! C’est un énorme coup de pouce. C’est vraiment étonnant.

Est-ce que tu as aimé ton expérience?

Oh oui!!!!!! La réponse des gens! Dans mon milieu (la musique expérimentale sans rentrer dans les détails), le public est souvent constitué des mêmes personnes et, je ne sais pas pourquoi, il est très très rare d’avoir des commentaires post concert. Quelques remerciements, certes, mais sans plus. Souvent je vais avoir une rétroaction quelques jours voir quelques semaines après. Là, immédiatement dès que le concert est terminé, c’est la pluie de questions, commentaires, etc. C’était vraiment énergisant. En fait, ça comblait largement le fait que je ne voyais pas mon public. À ce propos, quand je joue devant public dans un contexte « réel » (êtres humains physiquement tangibles), pendant ma performance, je ne vois personne. J’entre dans mon carré de sable et je joue. Alors que c’est dans mon salon avec ma conjointe et que je sais qu’il y a un public qui m’écoute et me vois, ce n’est pas très différent qu’à l’habituel. Même que dans mon appartement, en fait, c’est un chouia plus agréable, car j’ai tout l’équipement nécessaire à ma performance à porter de main, ma balance de son peut prendre 3 jours à faire si je veux (au lieu du 20 minutes habituel sur une scène que tu partages et un technicien de son qui souvent est pressé d’aller souper) et l’alcool est beaucoup moins cher!!! Et bien sûr les concerts que j’ai présentés, hé bien c’est devenu un projet essentiel, car ça permettait à ma conjointe et moi de nous plonger dans une résidence de création, littéralement. Le lendemain du deuxième concert, nous avons presque vécu un post-partum tellement le projet nous a occupés, motivé en ces temps d’incertitude. J’ai vécu une sorte de trac que je n’avais pas ressentie depuis un certain temps. Enfin, la diversité des gens qui ont assisté aux concerts. C’était magnifique.

Quels seraient les conseils que tu donnerais à un artiste qui veut se lancer?

Premièrement, il est super important de rendre la présentation visuelle dynamique. Jouer de la guitare tout seul sur son canapé, ça ne marche pas. Ça prend un spectacle, faire des trucs qu’on ne fait pas nécessairement en show, avoir une scénographie, se présenter, jaser au public, etc.
Ensuite, les tests d’éclairage!!!!!! C’est sur ce détail que nous avons le plus travaillé concernant la scénographie.

Finalement, et c’est le plus important, LA PROMOTION!!! Développer une « stratégie » de promotion, faire du visuel différent pour chaque publication sur Facebook, Twitter, Instagram. Ne pas oublier de contacter directement par courriel des amis, connaissances qui n’ont généralement pas le temps de venir ton concert, mais que là, ben à la maison, ils peuvent assister. Et c’est surprenant les gens qui vont répondre oui et que tu n’as jamais réussi à les convaincre en temps normal!!!